Tout connaitre sur l’antivol de moto

La moto fait partie des moyens de locomotion les plus appréciés, surtout par les citadins. En effet, en plus de sa rapidité, elle est aussi pratique et économique. Cependant, avec l’insécurité qui règne actuellement, il est devenu primordial de bien s’équiper afin d’éviter de se faire voler sa moto. De nos jours, les insécurités règnent et cela, sous divers domaines. Quoi de mieux que de se doter d’un antivol de moto bien efficace dans ce cas, pour se protéger des voleurs.

Première solution d’antivol : tatouer sa moto

Les motos sont souvent volées pour être revendues en pièces détachées. Le tatouage peut être la solution pour vous protéger efficacement des voleurs. Comme pour les humains, le tatouage sert à graver un code sur les pièces principales de votre deux roues, afin de la rendre unique, et donc, facile à reconnaitre. Il ne s’agit pas juste d’une marque que le propriétaire va graver sur n’importe quelle pièce. Pour tatouer votre moto, il faudra faire appel à une société de gravage agréée SRA (Sécurité et Réparation automobile). Ce qui implique l’inscription du code dans un dossier qui est à la disposition des autorités nationales. De ce fait, avoir une moto tatouée suffit à dissuader les malfaiteurs puisqu’il sera difficile pour eux, de revendre la moto vu l’exigence d’un certificat de tatouage de l’acheteur lors d’une revente. Ainsi, c’est une marque personnalisée que l’on ne pourra pas effacer sur la pièce, et sur la moto.

Les différents types d’antivols

Avant de penser à un installer un antivol, pensez à toujours enlever vos clés du démarreur. Beaucoup de personnes se sont déjà vu voler leur moto à cause de ce simple problème d’inattention. Ensuite, sachez qu’il existe deux types d’antivols qu’on peut se procurer sur le marché. Premièrement, on a l’antivol mécanique. C’est un antivol manuel qui consiste à relier la roue à la chaussée à l’aide d’un équipement spécial de sécurité. Ceci peut se présenter sous diverses formes, c’est-à-dire, en U qui est le plus courant et le plus utilisé et qui peut bien être accouplé avec d’autres systèmes de sécurité. Il y a aussi la chaine et le câble qui s’utilise de manière manuelle. Ensuite, pour renforcer la sécurité de votre moto, il existe des antivols électriques que l’on peut coupler avec un antivol mécanique. Comme la technologie avance à une vitesse grande V, l’installation d’alarme, de coupe-circuit et de balise de GPS sont aussi conseillés. Ces équipements peuvent parfaitement s’installer sur une moto en vue d’optimiser sa sécurité et surtout, de dissuader les éventuels voleurs.

Optimisez votre choix d’antivol

Comme pour tout produit, les antivols ont eux aussi leurs qualités comme leurs défauts. Les antivols en U sont certes, sûrs et rigides, mais ils sont lourds et longs à installer. Par contre, la chaine est plus facile à installer, mais se casse plus facilement (comme le câble). Mais le grand avantage commun des antivols habituels c’est qu’ils ne vous ruineront pas, car ils sont vendus pas chers sur le marché. Cependant, si vous voulez investir dans des modèles électriques, soyez prévenu, car ils sont plus couteux. Par ailleurs, l’alarme et le coupe-circuit sont dissuasifs, efficaces et instantanés, tandis que la balise GPS est plus pratique pour retrouver rapidement sa moto lors d’un vol. Par conséquent, pour ne pas prendre de risque, l’idéal serait d’utiliser deux antivols en même temps sur sa bécane. Et pour finir, afin d’éviter les malfaiteurs, ne vous garez pas n’importe où, mais privilégiez les garages ou les parkings payants pour bien protéger votre moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *