Assurance voiture : comment faire pour couvrir son véhicule à l’étranger ?

Quel que soit le type de déplacement qu’on réalise avec une voiture, il est important de la souscrire à une assurance. C’est d’autant plus important si vous sortez du territoire français et que vous allez dans un pays étranger. Mais avant de partir et de souscrire à une assurance, il faut connaitre les informations relatives à ce type de document.

Le pays de destination doit être accepté par un établissement d’assurance français

Si vous souscrivez à une assurance auto en France, sachez qu’il existe des pays où la procédure n’est pas acceptée et où il est toujours valide. Les assurances souscrites en France, généralement, sont acceptées sur 44 autres territoires dans le monde, dont 28 États membres de l’Union Européenne, et 16 autres au sein des pays du vieux continent, de l’Afrique du nord et de l’Europe de l’est, mais qui ne sont pas membres de l’UE. Tous ceux qui sont en dehors de l’Europe ne sont donc, pas couverts. Il faut prendre en compte de ce point avant de se lancer dans une souscription à une assurance si vous voulez aller à l’étranger avec votre véhicule. Par ailleurs, dès lors que l’assureur accepte la couverture, il vous octroiera une carte verte qui va attester du type de garantie à laquelle vous vous êtes inscrit. En plus de cela, il y une autre condition préalable avant de pouvoir jouir d’une assurance auto en pays étranger. Il s’agit de la durée de votre séjour. Cette dernière ne doit pas excéder la période de 6 mois. Autrement, vous serez considéré comme un résident du pays de destination et votre voiture devra avoir une immatriculation, un certificat et une plaque locale. Si ce n’est pas le cas, vous devrez immobiliser votre voiture et elle ne sera plus couverte par votre assurance française.

Que faire si le pays d’accueil n’est pas couvert par l’établissement d’assurance

Il est parfaitement possible de souscrire à un autre type d’assurance si l’établissement d’assurance ne couvre pas les garanties basiques dans un pays qui n’est pas dans la liste des 44 prévus. Dans ce cas, vous pouvez demander à votre assureur de vous proposer une garantie supplémentaire. Vous pouvez aussi souscrire à une garantie classique, mais seulement, au niveau de la frontière ou directement sur le lieu de votre destination. Il est recommandé dans ce cas, de souscrire à une assurance de base et de demander à votre assureur de vous mettre en relation avec un établissement partenaire de ce dernier, qui se trouve sur le lieu de votre séjour. Il est possible également, que le nom de votre pays de destination soit rayé de la carte verte. Si tel est le cas, vous devez vous enregistrer à une assurance selon les conditions du pays de destination, dès votre arrivée à la frontière. Pour les conditions relatives à un déplacement avec une voiture de plus de 6 mois, dans un pays étranger, il est important de demander une immatriculation locale et d’approcher un établissement d’assurance local également, pour signer un contrat d’assurance. En d’autres termes, vous ne serez plus couvert par un assureur français si vous dépasser les 6 mois dans le pays de votre destination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *